A perfect storm in Trumplandia

20 janvier 2019 #25

« Moi, fonctionnaire de la vie, je touche mon salaire et de jour et de nuit; l’heure me paie, les années me ruinent et déjà me remercient. » Fatras, Jacques Prévert.

Nuit. Jour. 

Mesdames et Messieurs, bienvenue sur le vol AA 20-19 au départ de Seattle à destination de Washington DC.

Je déteste l’avion, je déteste l’avion, je déteste l’avion. Heureusement que j’ai pensé à mettre mes sous-vêtements porte-bonheur. 

Nous vous informons qu’en raison du vortex polaire…

Un vortex polaire? Je déteste l’avion, je déteste les changements climatiques, je déteste voyager.

… le vol sera détourné de sa trajectoire habituelle; par conséquent la durée du vol n’est pas encore déterminée. Nous vous informerons, dès que possible, de notre heure d’arrivée.

 J’ai besoin de contact humain. Allez je réveille le mec qui ronfle à côté de moi par une légère pression sur le bras, j’occupe l’espace temps d’un air naturel et au détour de notre échange, je lui pose la question. Non, je lui pose la question sans échange. 

« -Dites Monsieur, vous vous y connaissez en vortex polaire?

– En quoi? »

Ce type a l’air d’un abruti profond. Qu’est-ce qui m’a pris de le réveiller? Les yeux fermés, il avait l’air moins con. Allez rendormez-vous, vous êtes parfaitement inutile. 

Les consignes de sécurité vont à présent vous être présentées, veuillez nous accorder quelques instants. Les issues de secours signalées par un panneau exit sont situées à l’avant, au centre et à l’arrière de l’appareil. Un marquage lumineux au sol vous indiquera le cheminement vers ces issues. Les ceintures s’attachent et se détachent de cette façon. En cas de dépressurisation de la cabine des masques à oxygène tomberont automatiquement devant vous. Tirez sur un masque pour libérer l’oxygène…

Ignore, ignore les consignes, tout va bien se passer, vortex polaire ou pas. Regarde les images du magazine de la compagnie et tourne les pages jusqu’au décollage. Oublie que tu as l’impression que ton coeur va exploser, que ta pression artérielle est à son maximum, que tes pieds ont déjà doublé de volume.  Fais comme ta voisine de droite qui semble absorbée par un Sudoku niveau 4. Et si tu mettais en pratique tes compétences nouvellement acquises de « small talk », pour une fois que cela peut vraiment t’être utile. Allez lance-toi. Ça ne peut pas te faire de mal.

«  – Mais le Sudoku finalement c’est un peu des mathématiques?

– Mais absolument chère madame, savez-vous que la complexité algorithmique du Sudoku a fait l’objet d’un ouvrage très sérieux et que…

– Et sinon le vortex polaire cela ne vous empêche pas de faire vos Sudokus?

-Chère petite madame, sachez que le vortex polaire n’est autre qu’un tourbillon polaire qui s’est abattu sur le continent nord-américain et qui va donc refroidir le Midwest et la côte Est. Aucune raison de s’alarmer, si ce n’est que l’épidémie de grippe sera peut-être plus violente. D’une certaine manière, vous risquez plus de… »

Je suis tombée sur un être doué de raison. Elle va me faire le couplet de la sécurité routière versus la sécurité aérienne. En même temps, il fallait s’y attendre, une nana qui fait tranquillement un Sudoku niveau 4 alors qu’on s’apprête à…

« -Si nous voulons être parfaitement honnêtes, chère petite madame, le vortex polaire va sans doute générer de fortes turbulences pendant le vol et au pire, une légère sortie de piste à l’atterrissage. Attachez votre ceinture, voilà tout, … »

Je déteste ma voisine. Je déteste ma voisine. Je déteste ma voisine. Qu’est-ce qui m’a pris de lui adresser la parole? Je suis au bord de la crise de tachycardie. Je suis certaine que mon rythme cardiaque a atteint les 220 battements par minute. 

« – Non franchement, chère petite madame, en ce moment ce n’est pas du vortex polaire qu’il faut s’inquiéter… »

 J’ai réussi à m’assoir à côté d’une grande perverse qui prend un malin plaisir à me voir souffrir. 

« – Chère petite madame, le sujet d’inquiétude à mon avis dans notre situation, encore une fois, c’est plutôt le shutdown. »

 Le shutdown? Coincée entre le ronfleur, le vortex polaire et l’experte en Sudoku, perverse, pro-Trump, je rends les armes. 

« – Car voyez-vous, chère petite madame, le vortex polaire, certes, nous cause quelques petits désagréments, mais le shutdown c’est une autre affaire. Le shutdown, si on y réfléchit bien, ce sont des aiguilleurs du ciel en moins, c’est du personnel de sécurité en moins aux contrôles. Car voyez-vous, chère petite madame, ces employés fédéraux, essentiels à la nation ( et qui dirait le contraire, n’est-ce-pas?), doivent travailler sans être payés. Quand vous avez un crédit immobilier, deux adolescents à la maison et des frais fixes, vous ne pouvez pas vous permettre de travailler sans être payés, donc vous prenez des jours de congé ou des jours maladies pour aller travailler, non plus pour le gouvernement et la sécurité de ses concitoyens, mais pour nourrir votre petite famille, pour régler vos factures, pour rembourser votre crédit à la consommation, pour continuer à consommer et ainsi faire tourner l’économie américaine.  Alors voyez-vous chère petite madame, la grande inquiétude, ce n’est pas le vortex polaire qui s’abat sur l’Amérique mais bien l’avenir de la démocratie, de notre démocratie, une démocratie qui prive ses plus fidèles serviteurs de leur dignité, celle d’être au service de la nation; une nation qui permet que la volonté d’un homme outrepasse les besoins les plus élémentaires de ses concitoyens. Alors chère petite madame, profitez non pas de ce vortex polaire mais de ce vortex temporel qui, le temps d’un vol, nous permet d’oublier un peu ces viles réalités terrestres. Laissez-vous secouer par les turbulences à venir. Seat back, relax and enjoy your flight, chère petite madame. »

… et dire que j’ai mis mes sous-vêtements porte-bonheur. 

Mesdames, messieurs, aujourd’hui, dimanche 20 janvier, vingt-neuvième jour du shutdown, nous avons atteint notre altitude de croisière, le temps de vol est de 730 jours, le personnel du vol AA 20-19 vous souhaite un excellent vol.

Jour. Nuit. 

4 commentaires sur “A perfect storm in Trumplandia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s